1.Conséquences


   Bien que les causes soient majoritairement psychologiques, les conséquences sont elles, en grande partie physiologiques*. Les plus gros dégâts constatés sont au niveau de l'appareil digestif* mais on constate aussi des conséquences sur les autres organes.

La MALNUTRITION et la DESHYDRATATION sont à l'origine de toutes les conséquences que l'on explicitera plus tard dans cette rubrique ( due au fait d'une alimentation altérée)

  a) La Malnutrition

 Elle est causée par la sous ou sur alimentation et désigne un manque d'énergie, de protéines* et de micro nutriments* tels que la vitamine A ou le calcium (carences* vitaminiques et minérales abordées dans le II) 2) de ce TPE )  soit seuls ou en combinaison.

La malnutrition peut avoir des effets sévères sur la santé comme:

  •  des infections respiratoires
  •  des déficiences rénales*
  •  la cécité*
  •  attaque cardiaque

Cette liste de conséquences n'est pas exhaustive et la combinaison de plusieurs de ces symptômes peut mener à la mort.

Uniquement chez les femmes, la malnutrition peut mener à une perturbation du cycle menstruel* voire même à une aménorrhée* ( perte des règles).

La malnutrition entraînant de multiples carences*,  ces dernières peuvent mener à une atteinte de plusieurs organes vitaux ( coeurs, cerveau, foie, poumons ... )

( Cf.  II)2) Les carences )

  b)La Déshydratation

Elle est causée par la perte ou le manque d'ingestion de fluides dans le corps. Ce manque d'hydration de l'organisme est causé par les vomissements répétitifs, les périodes de jeûne/ de restriction alimentaire mais aussi à cause d'une prise trop importante de laxatifs et/ou diurétiques.

La déshydratation entraîne principalement :

  • Etourdissements
  • Faiblesse
  • Urines foncées
  • Convulsions*

Ces symptômes peuvent mener à :

  • une déficience rénale* ,
  • l'attaque cardiaque,
  • voire même la mort.

Par ailleurs, les convulsions* peuvent aussi être accrues par des lésions cérébrales causées par une malnutrition de long terme et un manque d'oxygénation du cerveau.

On peut calculer la quantité totale d'eau dans le corps (ou volume de l'urée)

Selon la formule de Waston:

  • Femme = - 2,097 + 0,2466 x Poids(kg) + 0,1069 x Taille(cm)
  • Homme = + 2,447 + 0,3362 x Poids(kg) + 0,1074 x Taille(cm) - 0,09156 x âge(ans)
  • Ou selon la formule de Hume :

  • Femme = - 35,270121 + 0,183809 x Poids(kg) + 0,34454 x Taille(cm)
  • Homme = - 14,012934 + 0,296785 x Poids(kg) + 0,194786 x Taille(cm)
  • Or, on calcule la quantité d'eau normale grâce au pourcentage de poids (que l'on compare ensuite aux résultats obtenus précédemment) :

    Femmes : Poids x 55%

    Hommes : Poids x 60%

    Si les résultats obtenus par les calculs de quantité totale d'eau ( formules de Watson et de Hume) sont inférieurs au résultat obtenu grâce au pourcentage d'eau (ci dessus) on peut donc en déduire une déshydratation plus ou moins sévère selon la différence entre les deux résultats.

     

      -> Cependant, les boulimiques utilisent des moyens de purge qui ont des conséquences plus ou moins graves sur le corps :

     c)Vomissements :

     - Système digestif :

    Tout d'abord, les vomissements à répétition entraînent des reflux gastro oesophagiens et des reflux acides. En effet, les aliments digérés par l'estomac se mélangent à l'acide et aux enzymes* de l'estomac.Cependant, en remontant dans l'oesophage, cet acide et ces enzymes* endommagent plus ou moins gravement l'oesophage, le larynx et les poumons. Le risque de développement du cancer* de l'oesophage et des cordes vocales est augmenté. Le reflux peut parfois empirer au point que plus aucun aliment ne peut être gardé.

    De plus ces vomissements entraînent parfois aussi une déchirure de Mallory-Weiss, qui est une déchirure de la jonction gastro-oesophagienne.Mais l'oesophage n'est pas le seul organe du système digestif touché, en effet on constate chez certains boulimiques des ruptures gastriques ( c'est à dire une érosion, une perforation ou une rupture de l'estomac).

    Parfois, dans des cas extrêmes les vomissements répétés peuvents être à l'origine d' ulcères peptiques* causés par des acides intestinaux.

      - Autres :

     On constate l'apparition de callosité* sur les doigts. En effet, à force d'introduire leurs doigts profondément dans la gorge pour se faire vomir, le frottement des doigts sur leurs dents entraîne l'apparition de callosités.

     d)Laxatifs & diurétiques

         -Problèmes hépatiques :

    Une des conséquences les plus importantes de l'abus de laxatifs est le blocage hépatique. En effet le rôle du foie est de purifier les cellules et d'aider à la digestion. On ne peut pas vivre sans foie. Le jeûne et les pilules à base d'acétominophe (analgésiques* vendus sans ordonnance ) augmentent le risque d'insuffisance et de blocage hépatique. La perte du cycle menstruel*, la déshydratation ( les femmes riquent une trop grande concentration de fer dans le sang ) et une insuffisance chronique peuvent mener à l'insuffisance et au blocage hépatique

       - Pancréas :

    Les traumatismes répétés à l'estomac (vomissements), l'abus d'alcool et l'abus de laxatifs ou de diurétiques peuvent causer une pancréatite : c'est lorsque les enzymes digestives attaquent le pancréas.

    Associés aux vomissements , les laxatifs favorisent le développement du cancer* du pancréas.Le cancer du pancréas se développe dans 95 % des cas sur les cellules exocrines du pancréas. On parle alors d'adénocarcinome.

    e) Association des 3 moyens de purge ( vomissements, laxatifs et diurétiques )

    Tout d'abord cette association est très dangereuse et cela à court terme. En effet, cela cause souvent une kétoacidose et des oedèmes. De plus l'organisme étant fragilisé par l'abus de médicaments et de vomissements, ces derniers peuvent entraîner une atrophie musculaire, un déséquilibre des électrolytes mais aussi un syndrome de fatigue chronique.

        Une kétoacidose est un haut niveau acide dans le sang causée par la combustion des graisses par l'organisme (au lieu des sucres et des hydrates de carbones*) pour fournir de l'énergie. Cela peut aussi résulter d'hypoglycémie*, de déshydration et/ou d'abus d'alcool. Une kétoacidose peut mener à un coma voire à la mort.

       Des oedèmes sont des accumulations d'eau qui gonflent les tissus mous, ce phénomène est commun dans la région abdominale. Les oedèmes sont très handicapants.

       L'atrophie musculaire est une dégénérescence des tissus musculaires et une réduction de la masse musculaire due au fait que le corps se nourrit de ses propres tissus.

       Les électrolytes produisent "l'électricité naturelle" du corps , qui régule la santé dentaire, des articulations, des os, des nerfs des muscles, des reins, du coeur, de la glycémie, mais aussi de l'acheminement de l'oxygène dans le corps. Un déséquilibre des électrolytes peut donc altérer la foncton de certains organes et peut mener à des conséquences graves si le coeur est touché ou si l'oxygène alimente mal le corps ( insuffisance respiratoire qui peut mener à la mort).

    2)Les Carences

    Retour à la page d'accueil

    Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

    ×