Test

Sur boulimie.fr

Etes vous vraiment boulimiques? Test1

Sur e-sante.fr

Avez-vous tendance à manger trop sucré ? Test 2

Alimentation : partez sur de bonnes basesTest 3

Etes-vous accro au chocolat ?Test 4

Etes-vous "diététiquement" correct(e)? Test 5

Sur le site mood.fr

Quel est votre rapport à la nourriture? Test 6

 

Voici un test de dépression, la fameuse Échelle de dépression de Hamilton.

C’est celui qui est le plus utilisé par les psychothérapeutes et les psychiatres pour évaluer l’évolution des symptômes dépressifs.

Je préviens qu’il faut considérer les résultats comme étant plus approximatif lorsque ce test est utilisé par le lecteur, que lorsque je le fais en séance, avec mon client.

Je présente cette échelle à titre informatif et non pas dans un but d’autodiagnostic ou d’autoévaluation bien sûr ! Certains symptômes de dépression peuvent être reliés à d’autres problèmes. Si vous croyez être en dépression ou si vous avez des symptômes sévères, je vous conseille de me voir ou consulter un psychiatre.

Le test comporte 17 caractéristiques.

Pour chacune, choisissez l’affirmation qui vous convient le mieux :

1) Humeur dépressive (tristesse, sentiment de desespoir, impuissant, auto-dépréciation)

  • Absent
    Ces états affectifs ne sont signalés que si on interroge la personne
    Ces états sont signalés rapportés spontanément
    Ces états sont communiqués de manière non verbale (par exemple par l’expression faciale, l’attitude, la voix et la tendance à sangloter).
    La personne ne rapporte que ces états dans sa communication verbale spontanée et non verbale

2) Sentiment de culpabilité

  • Absent
    S’adresse des reproches à elle-même, a l’impression d’avoir porté préjudicedes gens
    Idées de culpabilité ou rumination sur des erreurs passées ou des actes condamnables
    La maladie actuelle est une punition. Idées délirantes de culpabilité
    Entend des voix qui l’accusent ou la dénoncent; a des hallucinations visuelles menaçantes

3) Suicide

  • Absent
    A l’impression que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue
    Souhaite être morte ou a des pensées de mort
    Idées ou geste suicidaire
    Tentatives de suicide

4) Insomnie en début de nuit

  • Pas de difficulté à s’endormir
    Difficulté occasionnelle à s’endormir (c’est-à-dire plus d’une demi-heure)
    Difficulté quotidienne à s’endormir

5)Insomnie en milieu de nuit

  • Pas de difficulté
    La personne est agitée et facilement dérangée durant la nuit
    Réveils pendant la nuit

6) Insomnie du matin

  • Pas de difficulté
    La personne se réveille de très bonne heure mais se rendort
    Incapable de se rendormir si elle se réveille

7) Travail et activités

  • Pas de difficulté
    Pensées et sentiments d’incapacité, de fatigue, et de faiblesse lors d’activités de travail ou de loisir
    Désintérêt pour les activités, travail ou loisir, rapporté directement par la personne, ou indirectement par une attitude apathique, indécise et hésitante (elle sent qu’elle doit se forcer)
    Diminution du temps réel consacré à des activités, diminution de productivité
    Arrêt de travail en raison de la présente maladie.

8) Ralentissement (lenteur de pensé et de language, difficulté de concentration, activité motrice diminuée.

  • Pensée et langage normaux
    Léger ralentissement lors de l’entrevue
    Ralentissement manifeste lors de l’entrevue
    Entrevue difficile
    État de stupeur

9) Agitation

  • Aucune
    Crispation
    Joue avec ses mains, ses cheveux…
    Bouge, ne peut rester assis tranquille
    Se tord les mains, se ronge les ongles, s’arrache les cheveux, se mord les lèvres

10) Anxiété(aspect psychologique)

  • Pas de difficulté
    Tension subjective et irritabilité
    S’inquiète pour des problèmes mineurs
    Appréhension apparente dans l’expression faciale et le discours
    Peurs exprimées sans être questionnée

11) Anxiété ( aspect physique)

  • Absent
    Symptômes légers
    Symptômes modérés
    Symptômes sévères
    Symptômes invalidants

12) Syndrômes gastro-intestinaux

  • Aucun symptôme
    Perte d’appétit, mais mange à peu près normalement sans s’y être incitée
    Réduction marquée de l’appétit et de la prise de nourriture. La personne a de la difficulté à manger sans être incitée par d’autres

13) Symptômes somatiques généraux

  • Aucun
    Lourdeur dans les membres, le dos ou la tête. Maux de dos, de tête, douleurs musculaires. Perte d’énergie et fatigabilité.
    Un de ces symptômes est très marqué

14) Symptômes génitaux(tels que perte de libido, performance sexuelle altérée, pertutbation des règles)

  • Absents
    Légers
    Sévères

15) Hypochondrie

  • Absente
    Attention concernant son corps
    Préoccupations concernant sa santé
    Plaintes fréquentes, demande de l’aide, …
    Idées délirantes hypochondriaques

16) Perte de poids

  • Pas de perte de poids
    Perte de poids probable associée à la présente maladie
    Perte de poids certaine selon la personne

17) Conscience de la maladie

  • Reconnaît être déprimée et malade
    Reconnaît être malade mais attribue la maladie à une mauvaise alimentation, le climat, le surmenage, un virus, le besoin de repos…
    Nie être malade

Votre pointage : plus vous choisissez une affirmation croissante, plus vos symptômes sont forts !

Cette échelle est présentée à titre informatif et non pas dans un but d’autodiagnostic ou d’autoévaluation.

Certains symptômes de dépression peuvent être reliés à d’autres diagnostics.

Si vous croyez être en dépression ou si vous avez des symptômes sévères, je vous conseille de consulter votre médecin généraliste…

Source : traduit du “Hamilton Depression Rating Scale” dont la version originale a été publiée en 1960 puis révisée en 1967.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site